Dyspraxie

Dessin enfant dyspraxie

Alors que la dyspraxie est encore peu connue par le grand public, elle est bel et bien un trouble assez fréquent. Elle est aussi appelée trouble de la coordination motrice d’origine développementale. L’enfant éprouve des difficultés au cours d’activités nécessitant une coordination des gestes. Il montre une maladresse dans les gestes quotidiens sollicitant la motricité : l’habillage, la manipulation de ciseaux, des couverts, des outils de bricolage, l’écriture, les jeux de construction (lego, puzzles…), les activités sportives (les sports à ballons, corde à sauter, rollers, skateboard, vélo, natation…). Parfois il lui est difficile de monter et descendre des escaliers, de courir (sans se cogner). Il a des retards dans l’acquisition des bases du développement moteur (voir aussi les troubles de l’intégration sensorielle) et il lui faut souvent plus de temps pour apprendre de nouveaux mouvements ou séquences de mouvements (apprendre à nager, suivre une chorégraphie en danse…).

Lorsque la dyspraxie n’est pas reconnue, on aura tendance à qualifier cet enfant de maladroit, à le blâmer souvent injustement, car son comportement n’est pas du tout volontaire. Il ne fait pas exprès de renverser un verre, de manger comme un « cochon » parce que la fourchette suit une trajectoire involontaire, de tomber à tout bout de champs, ou de ne pas du tout être doué pour le sport! La dyspraxie peut aussi avoir une incidence sur les résultats scolaires de votre enfant.

Les enfants dyspraxiques peuvent également rencontrer d'énormes difficultés scolaires, qui peuvent notamment se manifester par :

  • mauvaise organisation du cahier, des productions écrites
  • problèmes de recopier
  • cartable désorganisé
  • utilisation difficile des outils scolaires (crayons, ciseaux, etc.)
  • difficultés à se repérer dans l'établissement scolaire
  • difficultés au niveau de l'écriture par une mauvaise préhension du crayon, les productions écrites peuvent être mal écrites et difficilement lisibles
  • difficultés au niveau de la lecture (analyse du texte, discrimination de lettres voisines)
  • en mathématiques, difficultés au niveau de la lecture des nombres, des algorithmes mathématiques, de la géométrie (relations spaciales)

La dyspraxie peut aussi partager certaines caractéristiques avec la dyslexie, la dysorthographie ou la dyscalculie. Ces troubles spécifiques peuvent se surajouter aux problèmes praxiques.

Si vous retrouvez votre enfant dans ce que nous décrivons ici, contactez-nous, car nous pouvons voir si votre enfant est réellement dyspraxique et surtout l’aider.