L'intégration sensorielle

Dessin enfant intégration sensorielle

L'intégration sensorielle

Il s’avère que presque tous les enfants qui sont atteints d’un trouble de l’apprentissage connaissent des perturbations plus ou moins importants au niveau de leur intégration sensorielle, de ce fait, nous avons intégré cette partie dans notre offre au niveau du diagnostic et de la rééducation.

Qu’est l’intégration sensorielle ?

Il s’agit d’un processus neurologique inconscient, lors duquel le cerveau enregistre, différencie et module des stimuli sensoriels -le toucher, l’équilibre, la proprioception, la vision, l’ouïe, le goût, l’odorat - venant de l’entourage et de son propre corps pour ensuite réagir de manière adaptée sur le plan moteur. Ce processus permet à la personne de se retrouver et de s’organiser dans son environnement de manière effective et adaptée. L’intégration sensorielle est la transformation des informations par le cerveau. C’est la capacité de distinguer parmi les stimuli ce qui est important et ce qui l’est moins. 

L’intégration sensorielle se développe toute une vie, mais certaines bases importantes se développent à partir de la gestation et pendant l’enfance. Ces bases sont primordiales pour acquérir à partir de 5 ans et jusqu’à l’âge adulte  des capacités telles que lire, écrire, calculer, imaginer, travailler de manière autonome et trouver un équilibre émotionnel. Voilà pourquoi les enfants qui souffrent d’un trouble des apprentissages connaissent en principe également l’un ou l’autre problème au niveau de l’intégration sensorielle.