Présentation

Présentation dys-positiv

dys-positiv est un service de Caritas Jeunes et Familles a.s.b.l. qui a comme but principal de venir en aide aux enfants atteints d’un des troubles suivants :

  • la dyslexie ou trouble de la lecture
  • la dysorthographie ou trouble de l’orthographe
  • la dyscalculie ou trouble de l’arithmétique
  • la dyspraxie ou trouble de la coordination motrice
  • Ces troubles ont généralement des répercussions très importantes sur la vie familiale, scolaire et sociale de l’enfant. Il se trouve le plus souvent dans une situation complexe qui devient rapidement un cercle vicieux :
    Les difficultés au niveau de l’apprentissage de la lecture, de l’écriture, du calcul et ou des gestes de tous les jours commencent à vraiment causer un problème lorsque l’enfant est scolarisé, car c’est à ce moment qu’il va se retrouver malgré lui en échec scolaire. Alors qu’il est le plus souvent motivé à apprendre au début, il va rapidement perdre confiance en lui-même et en ses capacités, parce qu’il est confronté à des difficultés qu’il n’arrive pas à surmonter. Cela peut engendrer divers types de réactions, suivant la personnalité de l’enfant : complexes d’échec (blocages, manque de motivation, ou encore comportements déviants, tels que agressivité, opposition, indiscipline) ou encore sentiments d’infériorité pouvant engendrer angoisse, sentiment de culpabilité, agressivité réactionnelle, état dépressif réactionnel.

    En conflit avec son environnement, notamment l’école, sa famille, son milieu social il finit par se retrouver en grande détresse.

    Afin d'aider ces enfants, il est primordial de poser un diagnostic et d’offrir ensuite une aide spécifique sur mesure. Il est important d'inclure également l’entourage de l’enfant (la famille, l'école).

    Voilà ce que dys-positiv peut assurer!

    Nous travaillons principalement avec les outils de la "klinischen Lerntherapie", selon l'école "iigel" (voir aussi http://www.iigel.de) où nos psychologues Nathalie Da Costa Afonso et Steffi Huberty ont suivi leurs formations.